etiopathie

Le guide de votre bien-être à domicile

Statuts et formation des éthiopates

Statuts et formation

© Mikosch - iStockphoto

Charlatanisme ou véritable médecine, le statut de l’étiopathie reste assez flou pour le grand public. Cette pratique est cependant très réglementée, notamment via l’acquisition de bases techniques acquis lors de formations… Régulée, elle réserve très peu de mauvaises surprises aux futurs patients.

  1. L’avenir de l’étiopathie
  2. Quelle formation pour intégrer une école d’étiopathie ?
  3. Une formation théorique pointue pour devenir étiopathe

Un statut difficile pour les étiopathes

Pratiquer l’étiopathie est une profession libérale, officialisée depuis 1986 en France.

Ainsi, tous les ans, l’Institut Français d’Etiopathie envoie au Ministère de la Santé, une liste officielle des praticiens reconnus et aptes à pratiquer l’étiopathie.

Cependant, l’étiopathie n’est toujours pas reconnue à ce jour par la médecine traditionnelle, et n’a donc pas de réel statut en France.

Le diplôme d’étiopathie, délivré par des écoles privées, n’est également pas reconnu par l’Etat.

Les étiopathes ne sont donc titulaires que d’un titre d’école, délivré par l’Institut français d’étiopathie.

Ce manque de considération de l’Etat a d’ailleurs amené de nombreux étiopathes à prendre le titre d’ostéopathes, lorsqu’a été publiée la loi de reconnaissance de l’ostéopathie et de la chiropraxie en 2002.

L’avenir de l’étiopathie

Selon une étude récente, il faudrait un étiopathe par ville pour 500 000 habitants.

Pour atteindre ce chiffre, il faudrait encore créer plus de 700 postes d’étiopathes en France.

Cela laisse un bel avenir pour les personnes désirant suivre un cursus en étiopathie. Bien que le statut juridique des étiopathes soit assez flou au regard de l’Etat français, leurs pratiques peuvent devenir essentielles à l’heure du renouveau des médecines douces.

Quelle formation pour intégrer une école d’étiopathie ?

Afin d’intégrer une école d’étiopathie agréée par l’Institut Français d’Etiopathie, vous devez être titulaire du Bac.

L’admission se fait ensuite sur titre, par dossier, puis par entretien individuel.

Il est également possible de rejoindre une école d’étiopathie après un bac + 2.

Avec ces années d’études en plus, vous pourrez entrer directement en deuxième année de formation.

L’admission se fait toujours sur dossier et entretien.

Les cursus de médecine ou de kinésithérapie sont très appréciés dans les universités spécialisées en étiopathie.

Une formation théorique pointue pour devenir étiopathe

La formation pour devenir étiopathe dure cinq ans.

A ce parcours, s’ajoute une année complémentaire de stage dans un organisme agréé.

Elle coûte, selon les écoles, entre 4 200 et 5 000 ¤ par an.

Très pointue, cette formation théorique repose entre autres, sur l’apprentissage des fondamentaux de l’étiopathie, de l’anatomie, de la biochimie, sur le dysfonctionnement des systèmes biologiques, ou bien encore sur l’anglais médical.

Cette formation théorique offre donc aux étudiants une très bonne connaissance du corps humain et de ses maux.

La pratique aussi importante que la théorie dans la formation d’étiopathe

Bien que la théorie soit importante et apporte aux étudiants les bases de leur futur métier, la pratique tient un rôle fondamental dans la formation en étiopathie.

Ainsi, entre le deuxième et le troisième cycle de leur cursus, les futurs étiopathes suivent environ mille heures de stages chez des praticiens agréés et dans le milieu fermé du sport.

Durant une sixième année, après les cinq ans de cursus classique, il passe d’ailleurs plusieurs mois en stage pour se perfectionner.

Après toutes ces années d’apprentissage, ils peuvent enfin devenir praticiens à leur compte.