Le guide de votre bien-être à domicile

Etiopathie

Etiopathie et ostéopathie : les principales différences

étiopathie ostéopathie

© Mikosch - iStockphoto

Historiquement parlant, l’ostéopathie sous sa forme actuelle, a précédé l’étiopathie. Souvent confondues par les particuliers, ces pratiques possèdent cependant de nombreuses différences qui les rendent parfaitement dissociables.
  1. La différence entre l’étiopathie et l’ostéopathie est difficile à définir
  2. L’ostéopathie reconnue contrairement à l’étiopathie
  3. Médecine structurelle contre médecine énergétique

La différence entre l’étiopathie et l’ostéopathie est difficile à définir

Les particuliers confondent souvent l’étiopathie et l’ostéopathie, car leurs différences ne semblent pas très distinctes en surface. En effet, les deux pratiques sont des variantes assez proches, que ce soit dans leur pratique ou bien encore leur théorie.

Les manipulations sont tellement proches, qu’il arrive parfois que les étiopathes se fassent appeler ostéopathes ou ostéopathes exclusifs, pour des raisons de statut juridique, ou bien pour être mieux reconnus par le public. De plus, il existe de nombreux courants de pensée en ostéopathie qui sont parfois identiques à l’étiopathie. Cela rend la distinction encore plus difficile.

Il existe cependant plusieurs différences entre ces deux pratiques, qui bien qu’un peu techniques pour certaines d’entre elles, peuvent être comprises par n’importe quel patient.

L’étiopathie et l’ostéopathie, un but différent

La principale différence entre l’étiopathie et l’ostéopathie reste leur but. En effet, l’ostéopathie ne cherche qu’à soulager les symptômes d’un mal. L’étiopathie quant à elle, ne vise pas seulement le soulagement du mal, mais également rétablir un équilibre dans le corps et la santé du patient. L’étiopathie va ainsi plus en profondeur que l’ostéopathie qui agit uniquement sur l’instant.

L’étiopathie, contrairement à l’ostéopathie détermine des diagnostics causals, afin que les symptômes ne reviennent plus. Le risque avec l’ostéopathie est de traiter le mal uniquement en surface. L’étiopathie est en quelques sortes une « médecine » préventive, car elle a pour but d’empêcher le mal de revenir, et de supprimer toute source de douleurs.

L’ostéopathie reconnue contrairement à l’étiopathie

Depuis 2002, l’ostéopathie est reconnue comme une médecine par l’Etat français. L’étiopathie, quant à elle, a un statut assez obscur qui s’entoure d’un véritable flou juridique. Cette distinction de statuts est l’une des principales différences entre les deux pratiques. Cela dit, l’étiopathie généralement remboursée par les mutuelles, tout comme l'osthéopathie. Notons également qu'une consultation chez l'étiopathe coûte à partir de 40¤.

Médecine structurelle contre médecine énergétique

La pratique même de l’ostéopathie et l’étiopathie est différente. En effet, l’étiopathie est principalement une pratique mécaniste, qui s’appuie uniquement sur la structure. Ainsi, elle visualise les différents organes et appareils du corps dans leur interaction entre eux. L’ostéopathie, quant à elle, bien qu’également mécaniste, s’appuie souvent sur des techniques beaucoup plus énergétiques, à l’exemple de l’ostéopathie crânienne qui vise à rééquilibrer les forces hydrauliques du système craniosacral, par le toucher.

Ainsi, l’ostéopathie se repose plus facilement sur les fluides et leur transmission, alors que l’étiopathie reste sur des pratiques entièrement mécaniques.